Rechercher

Avez-vous pensé à l'investissement locatif ?

Vous souhaitez investir dans l'immobilier locatif ? Voici quelques pistes :


👉 "J'investis pour louer"


Louer dans un lieu touristique

Vous habitez un lieu touristique, en Bretagne par exemple et pourquoi pas à Dinan ! 😉 Vous pouvez avoir l'idée de louer votre logement ou votre résidence secondaire.

Mais attention ! La location peut être considérée comme une activité commerciale si elle est habituelle. Dans ce cas, les revenus de cette activité seront imposables dans la catégorie des "BIC". Si les recettes restent inférieures à 70000 € par an, vous relèverez du régime "micro BIC". Il vous donne droit à un abattement de 50% sur les loyers perçus.

Si vous louez une chambre d'hôte ou un meublé de tourisme classé, le seuil de revenus locatifs pour bénéficier du micro-BIC est de 170000 € et l'abattement de 71% (avec un minimum de 305€). Il suffit de porter le montant du loyer sur la déclaration de revenus.


Le viager

Le viager est un moyen d'investir utilement et que l'on propose chez Kizia Immobilier.

Il s'agit d'une vente immobilière particulière : une personne (généralement âgée) vend sa maison en contrepartie d'une rente viagère, et en conservant éventuellement le droit d'y rester vivre. La rente versée constitue des ressources supplémentaires pour le vendeur, qui peuvent lui permettre d'améliorer son cadre de vie et/ou de profiter le plus longtemps possible de sa résidence principale.

Si vous investissez dans du viager, vous ne paierez pas la totalité du prix de vente d'un coup. Vous verserez une partie du prix de vente (dit "le bouquet") lors de la signature de l'acte de vente chez le notaire. Vous paierez ensuite le reste sous la forme d'une rente durant la vie du vendeur.

Il existe plusieurs types de viagers : le viager dit "libre" où le vendeur quitte le logement et le viager dit "occupé" où il reste dedans. Dans ce dernier cas, le montant de la rente sera moins important.

Acheter en viager peut permettre de devenir propriétaire sans recourir à un prêt bancaire.


En savoir plus

0 vue0 commentaire